effet immédiat

Marc 11 23 Je (Jésus) vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. 24C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

Qui n’a jamais expérimenté la prière du désespoir, la prière du dernier recours, comme une bouteille jetée à la mer. N’avez-vous jamais expérimentés la prière du vide, l’absence de réponse, bref l’inverse de ce que nous promet Jésus au sujet de la prière.
Qui n’a jamais eu le sentiment d’avoir entre lui et Dieu comme une montagne, un sommet infranchissable, inatteignable, hors de portée, rien qu’à la vue de ce sommet, la promesse de Jésus semble tellement loin.

La vérité c’est qu’il y a toujours un effet immédiat à la prière de la foi, c’est-à-dire ce genre de prière qui sort d’un cœur confiant en Jésus et en sa promesse malgré la hauteur du sommet qui se dresse devant nous. Toute la bible nous démontre qu’il y a toujours un effet immédiat à la prière, bien que nous ne voyons pas toujours immédiatement l’effet de la prière.
Jésus dit ici croyez que vous l’avez reçu, c’est l’effet immédiat de la prière, et vous le verrez s’accomplir, c’est l’effet de la prière dans le temps.

Trop souvent nous nous stoppons de prier, ou d’espérer car nous ne voyons pas toujours l’effet immédiat de la prière.
La question est simple, où se place notre foi, sur celui qui promet, sur vous ou sur la montagne ?

Daniel dût prier et jeûner 21 jours avant de voir l’effet de la prière (Daniel 10/12-13) et pourtant l’ange lui déclare « Daniel, ne crains rien; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c'est à cause de tes paroles que je viens. »

Il y a TOUJOURS un effet immédiat pour la prière du cœur se confiant en Dieu et dans sa promesse !

Que la montagne du doute, de l’incrédulité, des raisonnements, des sentiments contraires à la paix et à l'amour de Jésus-Christ soit jetée dans la mer. Ne décidez plus de croire ni vous, ni la montagne, mais de croire celui qui est au-dessus des montagnes et de vous. Décidez de ne pas vous laissez impressionner par la montagne mais par Dieu qui d’un mot a créé toute chose. Il vous aime et ses promesses sont vraies.

N’oubliez pas, même si nous ne voyons pas toujours l’effet immédiat de la prière, il y a toujours un effet immédiat à la prière, restez confiant en Jésus, en ce qu’il vous dit, en son amour inconditionnel et vous le verrez s’accomplir !



réalité ou Vérité ?

2 Timothée 3/1-17

Le verset 1 dit " sache que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles." et après une explication de la difficulté, de la confusion de ces temps, le verset 14 dit " Toi, demeure dans les choses que tu apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises"
 
L'adversité fait partie de la vie, il n'y a rien de surprenant à cela. Elle est présente partout et à tout point de vue, physiquement,  psychologiquement et spirituellement. Certaines fois on s'en rend compte, d'autres fois non.
Par exemple vous ne vous rendez pas compte que vous luttez en permanence contre l'attraction terrestre, mais si vous tombez cette vérité devient réalité pour vous. La meilleure façon de ne pas être vaincu par l'attraction, c'est d'éviter de tomber.
 
Spirituellement c'est pareil, la meilleur façon de ne pas tomber face à l'adversité c'est de demeurer dans la Parole de Dieu avec foi, elle est notre soutien, notre ferme assurance, Paul le conseille ici à Timothée..
Voici la promesse que Dieu nous donne :
"1 Pierre 2/6 Car il est dit dans l'Ecriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus."
Littéralement, la confusion vient d'une fusion entre, au moins, deux éléments.
Par exemple, si vous associez la force de l'attraction terrestre et le fait que vous loupiez la marche, vous allez vous retrouver dans un état de confusion, l'attraction vous a vaincu, vous tombez.
​ 
Le but de l'adversité spirituelle, est de nous placer dans un état de confusion en associant divers éléments afin de nous faire tomber.
 
Un exemple concret ?

Vous saisissez par la foi une promesse de Dieu, vous êtes convaincus de son accomplissement prochain, vous voilà plein d'espérance et de joie, et chaque jour vous conduit vers son accomplissement; Mais voilà qu'un jour l'adversaire, par des pensées, des sentiments, des personnes, vous propose : " Dieu t’a-t-il réellement promit "  " depuis le temps que tu espères, Dieu ne t'a pas oublié ? Tu ne le mérite peut être pas ? Tu n'as peut être pas de foi ? Pas dit que cela soit possible, est-ce que Dieu le veut bien ?" etc.

Il tentera toujours de te pousser à croire qu'il est possible de remettre en question la Parole de Dieu.
Il tentera toujours de te convaincre que la situation dans laquelle tu es, est bien plus vraie et réelle que la Parole de Dieu.
Il associera des éléments bibliques, des promesses à ses arguments négatifs et mensongers afin que le doute puisse faire son travail, te déséquilibrer pour te faire tomber.
Il tentera de semer en toi un faux évangile de Christ, en tentant d’obscurcir ta compréhension biblique.
 
La maladie est bien réelle, mais la guérison et la santé sont en Jésus, c'est ça la vérité.
Le diable te rappellera toujours la réalité de ce que tu étais avant, mais aujourd'hui tu es justifié, ça, c'est la vérité.
Il te dira "la promesse tarde réellement !"  Réponds lui " tout a été accompli ! " c'est la vérité.
 
L'adversité est réelle, permanente, elle revêt divers aspects, les derniers temps sont difficiles. Il nous faut lutter en résistant contre des sentiments, des pensées, des résonnements, des impressions, des sensations, des paroles, qui s’élèvent contre Christ et sa Parole, mais la foi en la vérité de la Parole de Dieu est notre victoire, le Saint Esprit de Dieu en toi, t'éclaire, te conduit dans la vérité qui t’affranchit, afin que tu sois réellement libre.

Joël 2/26 Vous mangerez et vous vous rassasierez, Et vous célébrerez le nom de l'Eternel, votre Dieu, Qui aura fait pour vous des prodiges; Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.

Jean 17:17
Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité.


Marc 5:36 …Ne crains pas, crois seulement.

de Jéricho à Jéricho

"Josué 6 :2 L'Eternel dit à Josué : Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats." Selon l’histoire biblique, nous savons que Dieu livra Jéricho entre les mains d’Israël, et sauva Rahab et sa famille du jugement. C’est aussi dans cette ville que résidera Elisée après avoir reçu d’Elie, la double portion de l’onction. A Jéricho Elisée, assainira les eaux « 2Rois 2/19 Les gens de la ville dirent à Elisée : Voici, le séjour de la ville est bon, comme le voit mon seigneur ; mais les eaux sont mauvaises, et le pays est stérile…22 Et les eaux furent assainies, jusqu'à ce jour, selon la parole qu'Elisée avait prononcée. »
Jéricho évoque généralement la destruction, le jugement, la condamnation.
Jéricho deviendra le témoin de l’expression inconditionnelle de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Jéricho ne fut pas prise par la guerre mais par l’amour au temps de Jésus. Jéricho ne fut pas condamnée à la perdition mais appelée au salut, elle ne fut pas jugée mais aimée par Dieu à travers Jésus.

A Jéricho Jésus ouvrira les yeux de deux aveugles dont Bartimée. A Jéricho Jésus rencontrera Zachée, à Jéricho une grande foule suivra Jésus, Jéricho a connu la grâce.  

"Hébreux 11 :30 C'est par la foi que les murailles de Jéricho tombèrent, après qu'on en eut fait le tour pendant sept jours
 "
En Jésus, nos murailles tombent, tout ce qui s’élève en nous contre Dieu tombe, est renversé afin que le règne d’amour de Dieu gagne nos cœurs et nos vies par Jésus.
La muraille à la fois sécurité mais prison. Ainsi en est-il de nos murailles d’intellectualisme, de matérialisme, d’égoïsme, de religiosité, rassurantes un temps et pourtant sépulcres à l’expression de la vie de Christ en nous.

Zachée ouvrira sa maison à Jésus, Bartimée cria à Jésus, Rahab entrera dans l'alliance salvatrice de Dieu, les gens de la ville demandèrent à Elisée d'assainir les eaux.

Comme Zachée, reçevons Jésus avec tout ce que cela comprend. Ne nous cachons pas derrière une quelconque pratique religieuse, ce genre d’argument n’est pas valable face à Jésus, cela ne nous sauve pas.

Comme Bartimée, crions au fils de Dieu malgré les oppositions, afin que toute cécité spirituelle soit guérie.

Comme au temps d’Elisée, les eaux de l’amertume doivent être assainies par l’amour de Dieu manifesté en Jésus.
Peut-être sommes-nous agréables aux yeux des autres, mais si l’amertume est dans nos cœurs, alors nos vies sont stériles. Jéricho était agréable en séjour, mais stérile à cause de ses mauvaises eaux. 

Commme Rahab, acceptons la Parole de Dieu telle qu'elle est, pour ne plus ressentir le besoin d’édifier  et de nous réfugier dans des murailles à cause de nos craintes. L’amour de Dieu est notre forteresse ! 

La loi mettra en évidence la cécité, les œuvres religieuses, la stérilité, et la seule façon d’y remédier c’est la grâce.
La grâce exige la foi en l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ, et c’est l’amour de Dieu exprimé en Jésus qui a fait se lever une grande foule à Jéricho, qui a redonné la vue et l’espérance du salut.

C’est ce que fait Jésus par sa grâce en toi, dans ton cœur. Il guérit ton amertume, il te restaure d’un passé de condamnation, il te libère de tes craintes, de tes peurs, il illumine les yeux de ton cœur, il te sauve et remplie ta maison de sa présence. 

Le premier amour

Apocalypse 2/4 " Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour."
Etes vous de ceux qui marchent avec le Seigneur depuis des années et qui disent avec désespoir et culpabilité : "Ah ! Comme j'aimerai que ma vie avec Dieu soit comme au premier jour ! J'aimerai tellement retrouver le feu du premier amour, je l'ai perdu, que dois je faire ? "
Rien n'a été perdu ! Avez vous bien lu le passage cité plus haut ? avez vous remarqué qu'il n'est nul part écrit "le feu du premier amour ", "ni d'avoir perdu le feu du premier amour" mais d'abandon du premier amour.
"1 Jean 4:19 Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier."
Aimer Dieu est une affaire de réciprocité. De la même manière que la lune doit son illumination à son exposition à la lumière du soleil, nous devons notre amour pour Dieu à notre exposition à son amour. Mais si un obstacle s'interpose, il y a éclipse.
Tout comme l'église d’Éphèse, vous avez peut être connu des débuts passionnants, mais avec le temps, les mauvaises habitudes, les soucis, les adversités, les problèmes, le travail, la famille, une éclipse s'est dessinée progressivement sur votre amour pour Dieu. C'est l'interposition de ces choses entre vous et Dieu le problème.
Le mot "abandonné" veut plus exactement dire "laisser tomber, répudier, oublier, quitter quelqu'un"
L'église avait laisser la priorité de l'amour de Dieu, la considération de la grâce de Jésus-Christ et la communion du Saint Esprit, au profil d'autres considérations.
Vous n'avez pas perdu le feu du premier amour, mais vous avez laissé tomber l'amour de Dieu, au profil d'autres choses.
Jésus entend par aimer Dieu ceci : Marc 12:30 Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.
Aussitôt qu'un élément quelconque, éclipse la priorité à Dieu dans notre cœur, notre âme, notre pensée, alors on tombe, on perd la joie, la paix, le zèle (le feu) que donne l'évangile. Ce sont les effets de l'amour de Dieu que vous ne ressentez plus en vous comme autrefois, et que vous vous efforcez tant de retrouver.
Comme Jésus l'a dit aux éphésiens "Ap 2/5 Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres"; Il vous suffit juste de vous repentir et de revenir de tout votre cœur à Dieu, mais pour Dieu, pour qui il est, et non pas de chercher désespérément un "réveil" dans vos sentiments, ou un soit disant "feu perdu". Le reste va naturellement suivre, le zèle de l'évangile, la joie du salut, la paix, la hardiesse etc, car tout cela vient du Seigneur.
Ne cherchez pas non plus à vivre Dieu comme vous l'avez vécu au début, car avec le temps l'amour grandit et il prend des aspects, des expressions différentes. Si au début il peut paraître fougueux, la bible nous montre qu'il reste fragile, mais avec le temps il se renforcera en Jésus, il s'enracinera en Jésus, il s’épanouira en lui et portera du fruit par la communion du Saint Esprit, et l'expression de l'amour, de la foi, ne sera pas forcément la même qu'à vos débuts avec Dieu.

Jérémie 33:3 Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

Il n'y a rien de perdu ! Exposez vous de nouveau à son amour !


VIVRE OU EXISTER ?

La plupart d'entre nous, pensons que l'existence et la vie sont identiques, mais si l'on regarde ce qu'en dit la Bible, elle distingue les deux.
Genèse 1/26, dit que Dieu créa l'homme à son image, si vous regardez
Genèse 2/7, cela nous explique comment Dieu si est pris pour créer l'homme, il le forma de la poussière de la terre.


Dès l'instant où l'homme fut formé, il exista mais sans avoir la vie.
L’existence concerne la place que vous occupez dans l'espace, dans le temps, dans un environnement, dans votre famille, etc.

Mais qui dit "exister" ne veut pas forcément dire "vivre" la preuve Dieu dut souffler en Adam de sa vie, et il devint selon Genèse 2/7 un "ETRE VIVANT".
Le verset 15 nous indique l'intention de Dieu en lui donnant la vie, le but de cette vie " cultiver et garder le jardin " et selon Genèse 1/26, tout ça à l'image et selon la ressemblance de Dieu.

Si l'existence vous donne une place, la vie vous donne un but, et donc un but à votre existence.

Avant la chute, la vie d'Adam était liée à Dieu. Tout ce qu'Adam était, disait ou faisait était à l'image et selon la ressemblance de Dieu. le but de sa vie était Dieu, et son existence l'exprimait.

Après la chute, Adam perdit le but de la vie, puisque séparé de Dieu. il perdit la vie, non pas physique, mais spirituel. Il existait bien puisque vivant physiquement, mais n'avait plus de but, si ce n'est celui de pourvoir lui même à son existence, Genèse 3/17-19 nous le montre.

De la séparation d'avec Dieu, vient l'amalgame entre l'existence et la vie.
La séparation d'avec Dieu par le péché, nous impose de nous préoccuper uniquement de notre existence en priorité. Il faut qu'on se sente vivre. Alors on se donne dans des activités, on se donne pour les gens, on se donne au travail, on se donne pour sa famille, on se donne pour l'église etc, On se remplie l'existence avec tout ça, pensant trouver un but à notre vie et un sens à notre vie.

N'oubliez pas c'est la vie qui donne un but à l'existence, et non pas l'inverse.

Jésus dans les évangiles, parle essentiellement de vie, et non pas d'existence.
S'il devient votre vie, alors votre vie aura son sens, et votre existence sera remplie de sa vie.

Matthieu 6:25 C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

Jésus nous dit que LA VIE est plus que l'existence, c'est à dire la nourriture, le corps, le vêtement, votre logement, votre travail, vos proches. il nous dit encore dans Luc 12:25 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

Jésus nous dit si vous me connaissez, vous avez reçu plus qu'une meilleure existence, vous avez reçu la vie. Par ma vie en vous, vous avez désormais un but et un sens à votre existence. Ma vie vous assure de ne plus être livré à vous même pour exister, comme vous l'étiez autrefois. Grâce a moi, Dieu, qui est votre Père, prend lui même soin de votre existence, donc Matthieu 6:8 Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

Nous avons reçu par Jésus, un but à notre Vie, ce but c'est LUI.
Si nous existons, c'est aussi POUR LUI.
Adam avait reçu l'image est la ressemblance de Dieu, En Jésus qui est le nouvel Adam, nous retrouvons à nouveau l'image et la ressemblance de Dieu, mais plus qu'Adam encore, nous avons reçu la vie même de Christ en nous !

Ne vous battez plus pour l’existence, vous avez reçu la VIE !

Jean 6:68 Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.

LES RICHESSES DE LA PAROLE DE DIEU !

19/03/2014

"Luc 19:10 Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu."


Quelle richesse dans ce petit verset, voici 4 points en particuliers, si vous voulez en ajouter d'autres, ou des témoignages qui confirme cette vérité, vos commentaires sont les bienvenus !

1) CHERCHER
La notion grec du mot "chercher" nous dévoile un peu plus l'intention de Christ, et par là l'intention du plan et de l'amour de Dieu.
Regardez plutôt ce que donne ce verset en y intégrant ces notions.

Désirer :
- le fils de l'homme est venu, "désirant " sauver ce qui était perdu

Viser à :
- le fils de l'homme est venu, " visant à" sauver ce qui était perdu

Exiger :
- le fils de l'homme est venu, " exigeant " le salut pour ce qui était perdu

S'efforcer de :
-le fils de l'homme est venu, "s'efforçant " de sauver ce qui était perdu.

implorer :
-le fils de l'homme est venu, "implorant" le salut pour ce qui était perdu.

2) CE
Remarquez aussi, ce petit mot qui élargit l'oeuvre du salut en Jésus.
Ce petit mot c'est "ce" qui était perdu. Il s'agit d'un adjectif démonstratif.
Cet adjectif, nous indique que le salut ne touche pas uniquement nos âmes, qui bien sûr, sont prioritairement concernées par le salut.
Il s'agit de "ce qui était perdu" et non pas de "ceux qui étaient perdus" uniquement.

3) PERDU
Un autre mot intéressant c'est le mot "perdu", littéralement cela veut dire en ruine, détruit, mort, anéantir, tuer, disparaître.

Lorsqu'une âme est perdue, tout "ce" qui l'environne est mort aussi, comme la paix, la joie, la tranquillité, la santé, les relations familiales, la douceur, l'amour, l'éternité avec Dieu etc...

4) ÉTAIT
Remarquez encore une dernière chose, lorsque Jésus, vient, trouve et sauve, tout ce qui est perdu, détruit, mort etc. se conjugue au passé ! Ce qui "était" perdu.

Car, Jésus est venu chercher et sauver ce qui était perdu !

La Haute Définition ça vous dis ?

21/01/2014
​Voyons ça avec le mot surnaturel :

Selon Wiktionnaire :
Qui est au-dessus des possibilités de la nature.

Mouais, mouais... mais ça ne nous en dit pas plus que ça, là on est toujours pas en HD.

Bon passons en mode High-tech avec "wikbible" ! ( la bible, pour ceux qui chercheraient "wikbible" sur internet) Ah ça va mieux ! Pas vous ? mais si regardez bien c'est très net, encore mieux que la 3D, Jésus nous donne des exemples concrets.

Mesdames et Messieurs, voici pour vous, en avant première, la découverte du mot surnaturel en HD, selon Jésus :

Matthieu 11:5 les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.
ah là au moins c'est clair.

Regardez ça encore :
Jean 14:23 Jésus lui répondit : Si quelqu’ un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Si Si ! c'est une affirmation ! C'est possible d'être aimé d'une façon qui est au dessus de notre conception naturelle de l'amour, aimé par Dieu lui même.

Allez encore deux autres exemples, la paix. La paix qui est au- dessus des possibilités naturelles.
Jean 14:27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne.

Et enfin, la vie qui est dessus des possibilités de la nature.
Jean 6:47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi (Jésus) a la vie éternelle.

Vous direz peut être que c'est trop, que c'est exagéré, impossible ou bien....surnaturel, pour nous oui, bien sûr ! Mais pour Dieu tout ceci est naturel et il nous est possible de le vivre par la foi en Jésus.

Luc 18:27 Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.

Bon allez pour tout vous dire, le mot surnaturel dans la bible, ça n'existe pas, c'est notre définition pour qualifier le naturel de Dieu.
Passez en HD.

Jérôme Mazet.

UNIQUES

lundi 2 décembre 2013,

"Je te donne toutes mes différences,
tous ces défauts qui sont autant de chances
on sera jamais des standards des gens bien comme il faut
je te donne ce que j'ai ce que je vaux."

les connaisseurs reconnaîtront les paroles de Jean-jacques Goldman dans "je te donne".

Pourquoi ? Vous allez comprendre:

Lors d'une discussion avec notre fils aîné, portant sur le dur regard des autres en milieu scolaire, nous lui avons dit que s'il attendait toujours l'approbation des autres pour faire quelque chose, il ne ferait jamais rien parce qu'il y aurait toujours au moins une personne d'un autre avis.

Nous lui avons dit, qu'il devait vivre selon lui, selon ce qu'il pense, selon ce qu'il aime, selon ses goûts, et non pas vivre selon les goûts des autres, selon ce qu'ils pensent de lui ou pour lui, selon ce qu'ils aiment ou pas.

Nous lui avons dit qu'il n'avait pas besoin de ressembler aux autres pour être quelqu'un.

Cette discussion m'a fait réfléchir. J'ai pensé que cela était aussi applicable pour nous, par rapport à Dieu.

Si nous avions une discussion avec notre Père, il nous dirait les mêmes choses, bien sûr en mieux. C'est ce qu'il fait dans sa Parole et dans la communion avec Lui.

Il dit que tu n'as pas besoin de ressembler aux autres pour être. "Tu es unique pour moi".

Il dit de ne pas attendre l'approbation des autres pour faire ce qu'Il met dans notre cœur, parce qu'il y aura toujours au moins une personne non d'accord. "Tu es et sera uniquement approuvé par moi".

Il nous dit de vivre non pas selon les standards, ce que l'on appelle la norme. "Tu as une vie unique, hors norme en moi".

Puisqu'on sera jamais des standards des gens bien comme il faut, toujours au moins pour une personne, alors pourquoi continuer à chercher à faire tous pareil, à dire tous pareil, à vivre tous pareil, à vouloir tous les même choses, à ressembler toujours aux autres ?

Pierre dit, nous sommes des pierres vivantes appelées à s'assembler (et non pas à se ressembler)pour former une maison spirituelle.

Pour finir :
Éphésiens 3/14-21.

FILS OU SERVITEURS ?

mardi 5 novembre 2013

le sujet est donc celui-ci : quelle est notre approche par rapport à Dieu, étant réconciliés avec lui par Jésus-Christ ?

Paul déclare Romains 8:15 Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba ! Père !

Pour autant la plupart d'entre nous restons dans une attitude de serviteur par rapport à Dieu.

Depuis sa chute, l'homme est tombé dans une position de serviteur, d'esclave, de prisonnier, d'otage de satan, du péché et de la mort.
Autrement dit sans Christ, la personne est dans une attitude de serviteur.

En quoi cette position de serviteur influence t'elle nos vies ?
Il suffit de regarder nos sentiments, nos mal-être, nos désirs pour avoir des éléments de réponses. Par exemple le désir d'être reconnu, de prouver sa valeur, la recherche du bonheur, de la joie, d'être aimé, le désir de réussir, de se sentir utile, d'exister....etc.

Dieu a t'il créé Adam et Ève, pour avoir ce genre de sentiments ? Non, cela est arrivé avec le péché.

Aujourd'hui par Christ, nous ne sommes plus appelés serviteurs mais fils de Dieu !
Notre communion avec Dieu, n'est plus selon notre ancienne nature et notre ancienne pensée de serviteur et d'esclave, mais selon la nouvelle nature de fils de Dieu, et selon la nouvelle pensée, en et par Jésus-Christ !

Un serviteur espère avoir la récompense de son travail, un fils sait qu'il a tout ce que son Père possède.
Un serviteur reçoit la gloire de son travail bien fait, le fils glorifie son Père en accomplissant ce que le Père lui demande.
Un serviteur est limité, le fils a tout pleinement.
Un serviteur vit de ce que son maître lui donne, le fils vit de l'abondance de son Père.
Un serviteur espère avoir la faveur de son maître, le fils se sait aimé tel qu'il est par son Père.
Un serviteur travaillera dur pour être béni par son maître, un fils sait qu'il a tout juste parce qu'il est fils.
Un serviteur cherchera le bonheur, la joie de son travail pour son maître, le fils possède le bonheur et la joie de son Père.

On pourrait rajouter bien des choses.

Demandez à Dieu, votre Père, par son Esprit, de vous faire comprendre votre nouvelle position en Christ, pour vous faire rentrer dans une nouvelle communion avec Lui.
VOUS ETES FILS et FILLES DE DIEU, et non plus serviteurs ou servantes, le royaume de votre Père vous est ouvert avec ses bénédictions, ses promesses.

N'oubliez pas DIEU VEUT !

.....SINON RIEN !

mercredi 11 septembre 2013,

Genèse 1/1-3
1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. 2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au–dessus des eaux. 3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

Le Saint Esprit révèle la volonté de Dieu, IL donne une forme à ce qui n'en a pas, IL change la désolation en abondance, IL remplit ce qui est vide, IL éclaire ce qui est dans les ténèbres, IL concrétise la parole de Dieu, ...etc

Jésus a dit : Jean 14/17.

17 l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.18 Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.

Quand sa présence est avec vous, en vous, c'est ce qu'il fait dans vos vies !

SAINT ESPRIT, TA PRÉSENCE SINON RIEN !!!

CONTREFACON

12 juillet 2013,

Evidemment il s'agit de contrefaçon en terme de christianisme.

Vous savez quoi ? c'est exactement ce que Paul nous dit dans 2 Timothée 3:5 "ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes là." Jésus a dit la même chose aussi dans Matthieu 23:14 "Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous dévorez les maisons des veuves, et que vous faites pour l'apparence de longues prières ; à cause de cela, vous serez jugés plus sévèrement."

C'est pas nouveau la contrefaçon religieuse, le problème c'est le nombre de ceux qui en sont victimes ! soit parce qu'ils ne voient pas la différence entre le vrai du faux, soit parce que c'est tellement dur d'en parler ou d'accepter l'idée de s'être fait avoir.

On vous propose un évangile qui ressemble au vrai, et bien oui puisqu'on lit la bible ! Mais au bout d'un temps de pratique, l'effet contrefaçon se met en route.

Il vous semble que votre vie n'est pas de la même qualité que ce que vous lisez, alors le premier réflexe et d'essayer de se rassurer au sujet du "tee-shirt" que l'on vous a donné : " c'est pas le temps de Dieu ou il faut que je prie plus ou je dois manquer de foi ou faut jeûner ou c'est le combat de la foi ou faut que je persévère pour y parvenir ".

Un second effet contrefaçon s'active progressivement. Il vous semble que les couleurs passent peu à peu, mais attention faut pas que ça soit vu par les autres, alors on essaie tant bien que mal de les raviver par pleins de produits miracles: séminaires, conférences, concerts, réunion spéciales etc...

Un troisième effet contrefaçon : l'effet rétrécissant. Des frustrations de toutes sortes sont de plus en plus ressenties. On est de moins en moins bien. Mais on a un remède : multiplier les services dans l'espoir que l'hyperactivité agrandisse un peu le vêtement contrefait chrétien... mais ça serre toujours de plus en plus ! Attention le "tee-shirt chrétien" risque de craquer !

Quatrième effet contrefaçon : Les motifs : Si si, vous voyez bien, ils partent eux aussi avec le temps ! Combien d'espérances qui ont disparu avec le temps, la vie devient de plus en plus fade,c'est l'uniformisation, il n'y a plus de reliefs, plus de motifs.

Mais là où l'effet contrefaçon coûte le plus, c'est à la douane: quand il s'agit de prouver que c'est pas de la contrefaçon, et qu'on s'aperçoit qu'on s'est fait roulé ! Ça, à la douane, ça passe pas, et en plus on le paie très cher.
Quand les épreuves viennent dans la vie, et mettent au défi votre profession de foi; couples, familles, enfants, église, service, ministère, la plupart du temps ça casse.
Je ne parle pas du jour où on sera devant Christ qui Lui, EST Vérité.

Ne restez pas dans cette prison d'illusion ! le seul remède c'est de demander à l'Esprit de vérité de vous montrer vos contrefaçons et d'en être débarrassé.
Certes, ce sera pour vous une perte sèche, très désagréable, radicale, mais vous allez perdre pour être gagné par Christ !

Vous êtes appelés selon Eph 4/13 à parvenir à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, 14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15 mais que, professant la vérité dans l'amour, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.

Pensez-y, vous ne pouvez pas fabriquer une vie chrétienne à votre façon avec toute votre bonne volonté. La vie chrétienne (selon Christ) nous vient de Christ par l'Esprit.

MA FOI ...

lundi 10 juin 2013,

"2 Cor 4/13 Et, comme nous avons le même esprit de foi qui est exprimé dans cette parole de l'Ecriture : J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé ! nous aussi nous croyons, et c'est pour cela que nous parlons"

Contrairement à ce que dit Paul ici, nous, nous disons "je le sens par la foi" mais la foi n'est pas sentimentale, nous disons aussi
" j'y vais par la foi", mais la foi n'est pas émotionnelle; nous disons encore " c'est écrit, c'est ok par la foi " mais la foi n'est pas intellectuelle, elle n'est pas le fruit de réflexions !

Paul est clair, la foi est une conviction profonde que l'Esprit met en notre coeur et qui nous anime. La foi n'est pas dépendante de nous même, mais de l'Esprit.

Si la foi ne me conduit pas à plus de dépendance de Christ, pour que par lui, Dieu le Père soit glorifié par l'accomplissement de sa volonté, alors la foi qui m'anime me conduit vers moi et à rechercher ma propre gloire par l'accomplissement de ma propre volonté.

Cette foi a pour objet non pas Christ mais ma propre satisfaction personnelle. Une telle foi a sa récompense dans des limites humaines, et non pas selon le "tout est accompli" de Dieu par Christ.

Ecoutons, acceptons et obéissons à l'Esprit.

JE PENSE, DONC QUI SUIS-JE ?

mercredi 22 mai 2013,

Vos pensées définissent ce que vous êtes, votre vie, son expression, vos buts, vos envies, vos choix, vos "j'aime" comme vos "j'aime pas" etc etc.

Jusque là tout va bien, sauf que vos pensées, d'où tirent elles leur sources, qu'est ce qui les influences ?

Vos parents ont marquer vos pensées. L'école a marquer vos pensées. Le regard des autres a marquer vos pensées. La nécessité de bons résultats a marquer vos pensées. Vos amis, la société, votre travail, les problèmes, la maison, la voiture, les médias, la TV, internet, votre religion, autant de sources d'influences à vos pensées, qui vous ramènent à affirmer : "Je suis "libre" de mes choix mais pas de mes pensées qui elles, influencent mes choix, du coup, je pense mais qui suis je ? ".

L'être humain fonctionne sous influences, certaines sont bonnes d'autres mauvaises, voir destructrices.
ROMAINS 6/16 "...vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice"

Nous avons été créés pour vivre sous l'influence, bienveillante, aimante, protectrice et salvatrice de Dieu.
Jésus a déclarer JEAN 8/36 " Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres."

Pour finir juste ce verset : "JEREMIE 29/11 Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit Dieu, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance."

Quelle influence pour vos pensées allez vous choisir ? Dieu ou le monde ?

Jésus-Christ l'espérance vivante

mardi 16 avril 2013,

Romains 15:13 Que le Dieu de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint–Esprit !

Jésus-Christ, l'espérance vivante, te sauve et te délivre. C'est lui qui t'a arraché des griffes criminelles de ton ennemi, c'est lui qui s'est livré pour dépouiller ton ennemi, triomphe de sa victoire.

Il te tient dans sa main, il se lève en face de tes ennemis, il te protège.
C'est lui qui te guérit, c'est lui qui tient ta vie, Il est ton repos, ton secours, ta forteresse.
Jamais il ne te laissera, jamais il n'a détourné ses regards de toi.

Dans ses silences, ses yeux ne ce sont jamais détourné de toi. De la nuit de ton épreuve, sa lumière jaillit, l'étoile du matin resplendit dans les ténèbres et la froideur de ta nuit.

Il nous a sauvé nous qui étions perdus. Il nous a donné son nom nous qui étions des orphelins. Il nous a fait droit et justice nous qui étions coupables.
Il a ôté notre condamnation, il nous a vêtu, il nous a soigné, il nous a porté, il nous a caché en lui, il nous a fait asseoir avec lui, il nous a conduit dans le repos de sa demeure.
La grâce en Jésus Christ, nous conduit dans la splendeur de la gloire de Dieu, notre Père.

Lève les yeux au-delà des montagnes, lève les yeux au-delà des épreuves passagères. Lève les yeux et contemple la gloire du fils de Dieu, contemple ton salut, contemple ta victoire, contemple ton espérance, contemple ton Roi, Jésus-Christ.
Il est le bon berger, il est le pain de vie, il est la parole, il est la vie, il est le consolateur, il est le chemin, il est la source de la paix, il est la source de la joie, il est la source d'eau vive.
Il est le nom au dessus de tout les noms, il n'est rien qui puisse lui résister, il n'est rien qui puisse lui échapper, il n'est rien qu'il ne puisse résoudre.
Il est l'expression de la gloire céleste, il est l'expression de l'amour parfait, il est l'empreinte de Dieu, il est le mystère révélé, il est l'expression de la grâce parfaite en beauté, parfaite en bonté, parfaite en douceur, parfaite en amour, il est le cœur de Dieu.

Tournez vos regards vers votre Seigneur et Sauveur, l'espérance vivante : Jésus-Christ.

ENDURANCE, PERSEVERANCE, RESISTANCE !!!!

5 Avril 2013

1 CORINTHIENS 2/9 "Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l'œil n'a point vues, que l'oreille n'a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l'homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment."

Trop souvent nous avons foi dans les mensonges de nos pensées, dans les mensonges de nos âmes. Dans ces choses qui nous disent que rien de bon n'arrivera, ce que Dieu dit, c'est pas pour nous, qu'on serait mieux ailleurs, en tout cas loin de tout ça.
L'objet de notre foi c'est nous, ou le mensonge, évidemment c'est trés limité, et pas super.

Avoir la foi de Dieu en nous, consiste à posséder déjà ce qui ne ce voit pas et vivre en conséquence.
C'est ne plus croire en nous, ou dans nos pensées, dans notre raison, dans nos sens, mais le croire lui, c'est laisser Christ vivre en nous et non plus nous pour lui, par tout ce qu'on peut faire par nous.

Ne regardons plus ce qui ce présente à notre oeil, mais regardons le spirituel, ne tendons plus l'oreille aux mensonges, mais écoutons l'Esprit de Vérité, ne laissons plus nos pensées être captives du mensonge, mais élevons nos pensées à la hauteur de la pensé de Dieu, ne proclamons plus le mensonge mais la vérité de la Parole de Dieu, Christ qui vit en nous, alors :

RESISTANCE !!!
CHRIST EST NOTRE VIE !!!