effet immédiat

Marc 11 23 Je (Jésus) vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son coeur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. 24C'est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir.

Qui n’a jamais expérimenté la prière du désespoir, la prière du dernier recours, comme une bouteille jetée à la mer. N’avez-vous jamais expérimentés la prière du vide, l’absence de réponse, bref l’inverse de ce que nous promet Jésus au sujet de la prière.
Qui n’a jamais eu le sentiment d’avoir entre lui et Dieu comme une montagne, un sommet infranchissable, inatteignable, hors de portée, rien qu’à la vue de ce sommet, la promesse de Jésus semble tellement loin.

La vérité c’est qu’il y a toujours un effet immédiat à la prière de la foi, c’est-à-dire ce genre de prière qui sort d’un cœur confiant en Jésus et en sa promesse malgré la hauteur du sommet qui se dresse devant nous. Toute la bible nous démontre qu’il y a toujours un effet immédiat à la prière, bien que nous ne voyons pas toujours immédiatement l’effet de la prière.
Jésus dit ici croyez que vous l’avez reçu, c’est l’effet immédiat de la prière, et vous le verrez s’accomplir, c’est l’effet de la prière dans le temps.

Trop souvent nous nous stoppons de prier, ou d’espérer car nous ne voyons pas toujours l’effet immédiat de la prière.
La question est simple, où se place notre foi, sur celui qui promet, sur vous ou sur la montagne ?

Daniel dût prier et jeûner 21 jours avant de voir l’effet de la prière (Daniel 10/12-13) et pourtant l’ange lui déclare « Daniel, ne crains rien; car dès le premier jour où tu as eu à cœur de comprendre, et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c'est à cause de tes paroles que je viens. »

Il y a TOUJOURS un effet immédiat pour la prière du cœur se confiant en Dieu et dans sa promesse !

Que la montagne du doute, de l’incrédulité, des raisonnements, des sentiments contraires à la paix et à l'amour de Jésus-Christ soit jetée dans la mer. Ne décidez plus de croire ni vous, ni la montagne, mais de croire celui qui est au-dessus des montagnes et de vous. Décidez de ne pas vous laissez impressionner par la montagne mais par Dieu qui d’un mot a créé toute chose. Il vous aime et ses promesses sont vraies.

N’oubliez pas, même si nous ne voyons pas toujours l’effet immédiat de la prière, il y a toujours un effet immédiat à la prière, restez confiant en Jésus, en ce qu’il vous dit, en son amour inconditionnel et vous le verrez s’accomplir !



réalité ou Vérité ?

2 Timothée 3/1-17

Le verset 1 dit " sache que dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles." et après une explication de la difficulté, de la confusion de ces temps, le verset 14 dit " Toi, demeure dans les choses que tu apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises"
 
L'adversité fait partie de la vie, il n'y a rien de surprenant à cela. Elle est présente partout et à tout point de vue, physiquement,  psychologiquement et spirituellement. Certaines fois on s'en rend compte, d'autres fois non.
Par exemple vous ne vous rendez pas compte que vous luttez en permanence contre l'attraction terrestre, mais si vous tombez cette vérité devient réalité pour vous. La meilleure façon de ne pas être vaincu par l'attraction, c'est d'éviter de tomber.
 
Spirituellement c'est pareil, la meilleur façon de ne pas tomber face à l'adversité c'est de demeurer dans la Parole de Dieu avec foi, elle est notre soutien, notre ferme assurance, Paul le conseille ici à Timothée..
Voici la promesse que Dieu nous donne :
"1 Pierre 2/6 Car il est dit dans l'Ecriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus."
Littéralement, la confusion vient d'une fusion entre, au moins, deux éléments.
Par exemple, si vous associez la force de l'attraction terrestre et le fait que vous loupiez la marche, vous allez vous retrouver dans un état de confusion, l'attraction vous a vaincu, vous tombez.
​ 
Le but de l'adversité spirituelle, est de nous placer dans un état de confusion en associant divers éléments afin de nous faire tomber.
 
Un exemple concret ?

Vous saisissez par la foi une promesse de Dieu, vous êtes convaincus de son accomplissement prochain, vous voilà plein d'espérance et de joie, et chaque jour vous conduit vers son accomplissement; Mais voilà qu'un jour l'adversaire, par des pensées, des sentiments, des personnes, vous propose : " Dieu t’a-t-il réellement promit "  " depuis le temps que tu espères, Dieu ne t'a pas oublié ? Tu ne le mérite peut être pas ? Tu n'as peut être pas de foi ? Pas dit que cela soit possible, est-ce que Dieu le veut bien ?" etc.

Il tentera toujours de te pousser à croire qu'il est possible de remettre en question la Parole de Dieu.
Il tentera toujours de te convaincre que la situation dans laquelle tu es, est bien plus vraie et réelle que la Parole de Dieu.
Il associera des éléments bibliques, des promesses à ses arguments négatifs et mensongers afin que le doute puisse faire son travail, te déséquilibrer pour te faire tomber.
Il tentera de semer en toi un faux évangile de Christ, en tentant d’obscurcir ta compréhension biblique.
 
La maladie est bien réelle, mais la guérison et la santé sont en Jésus, c'est ça la vérité.
Le diable te rappellera toujours la réalité de ce que tu étais avant, mais aujourd'hui tu es justifié, ça, c'est la vérité.
Il te dira "la promesse tarde réellement !"  Réponds lui " tout a été accompli ! " c'est la vérité.
 
L'adversité est réelle, permanente, elle revêt divers aspects, les derniers temps sont difficiles. Il nous faut lutter en résistant contre des sentiments, des pensées, des résonnements, des impressions, des sensations, des paroles, qui s’élèvent contre Christ et sa Parole, mais la foi en la vérité de la Parole de Dieu est notre victoire, le Saint Esprit de Dieu en toi, t'éclaire, te conduit dans la vérité qui t’affranchit, afin que tu sois réellement libre.

Joël 2/26 Vous mangerez et vous vous rassasierez, Et vous célébrerez le nom de l'Eternel, votre Dieu, Qui aura fait pour vous des prodiges; Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.

Jean 17:17
Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité.


Marc 5:36 …Ne crains pas, crois seulement.

de Jéricho à Jéricho

"Josué 6 :2 L'Eternel dit à Josué : Vois, je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats." Selon l’histoire biblique, nous savons que Dieu livra Jéricho entre les mains d’Israël, et sauva Rahab et sa famille du jugement. C’est aussi dans cette ville que résidera Elisée après avoir reçu d’Elie, la double portion de l’onction. A Jéricho Elisée, assainira les eaux « 2Rois 2/19 Les gens de la ville dirent à Elisée : Voici, le séjour de la ville est bon, comme le voit mon seigneur ; mais les eaux sont mauvaises, et le pays est stérile…22 Et les eaux furent assainies, jusqu'à ce jour, selon la parole qu'Elisée avait prononcée. »
Jéricho évoque généralement la destruction, le jugement, la condamnation.
Jéricho deviendra le témoin de l’expression inconditionnelle de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Jéricho ne fut pas prise par la guerre mais par l’amour au temps de Jésus. Jéricho ne fut pas condamnée à la perdition mais appelée au salut, elle ne fut pas jugée mais aimée par Dieu à travers Jésus.

A Jéricho Jésus ouvrira les yeux de deux aveugles dont Bartimée. A Jéricho Jésus rencontrera Zachée, à Jéricho une grande foule suivra Jésus, Jéricho a connu la grâce.  

"Hébreux 11 :30 C'est par la foi que les murailles de Jéricho tombèrent, après qu'on en eut fait le tour pendant sept jours
 "
En Jésus, nos murailles tombent, tout ce qui s’élève en nous contre Dieu tombe, est renversé afin que le règne d’amour de Dieu gagne nos cœurs et nos vies par Jésus.
La muraille à la fois sécurité mais prison. Ainsi en est-il de nos murailles d’intellectualisme, de matérialisme, d’égoïsme, de religiosité, rassurantes un temps et pourtant sépulcres à l’expression de la vie de Christ en nous.

Zachée ouvrira sa maison à Jésus, Bartimée cria à Jésus, Rahab entrera dans l'alliance salvatrice de Dieu, les gens de la ville demandèrent à Elisée d'assainir les eaux.

Comme Zachée, reçevons Jésus avec tout ce que cela comprend. Ne nous cachons pas derrière une quelconque pratique religieuse, ce genre d’argument n’est pas valable face à Jésus, cela ne nous sauve pas.

Comme Bartimée, crions au fils de Dieu malgré les oppositions, afin que toute cécité spirituelle soit guérie.

Comme au temps d’Elisée, les eaux de l’amertume doivent être assainies par l’amour de Dieu manifesté en Jésus.
Peut-être sommes-nous agréables aux yeux des autres, mais si l’amertume est dans nos cœurs, alors nos vies sont stériles. Jéricho était agréable en séjour, mais stérile à cause de ses mauvaises eaux. 

Commme Rahab, acceptons la Parole de Dieu telle qu'elle est, pour ne plus ressentir le besoin d’édifier  et de nous réfugier dans des murailles à cause de nos craintes. L’amour de Dieu est notre forteresse ! 

La loi mettra en évidence la cécité, les œuvres religieuses, la stérilité, et la seule façon d’y remédier c’est la grâce.
La grâce exige la foi en l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ, et c’est l’amour de Dieu exprimé en Jésus qui a fait se lever une grande foule à Jéricho, qui a redonné la vue et l’espérance du salut.

C’est ce que fait Jésus par sa grâce en toi, dans ton cœur. Il guérit ton amertume, il te restaure d’un passé de condamnation, il te libère de tes craintes, de tes peurs, il illumine les yeux de ton cœur, il te sauve et remplie ta maison de sa présence. 

Le premier amour

Apocalypse 2/4 " Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour."
Etes vous de ceux qui marchent avec le Seigneur depuis des années et qui disent avec désespoir et culpabilité : "Ah ! Comme j'aimerai que ma vie avec Dieu soit comme au premier jour ! J'aimerai tellement retrouver le feu du premier amour, je l'ai perdu, que dois je faire ? "
Rien n'a été perdu ! Avez vous bien lu le passage cité plus haut ? avez vous remarqué qu'il n'est nul part écrit "le feu du premier amour ", "ni d'avoir perdu le feu du premier amour" mais d'abandon du premier amour.
"1 Jean 4:19 Pour nous, nous l'aimons, parce qu'il nous a aimés le premier."
Aimer Dieu est une affaire de réciprocité. De la même manière que la lune doit son illumination à son exposition à la lumière du soleil, nous devons notre amour pour Dieu à notre exposition à son amour. Mais si un obstacle s'interpose, il y a éclipse.
Tout comme l'église d’Éphèse, vous avez peut être connu des débuts passionnants, mais avec le temps, les mauvaises habitudes, les soucis, les adversités, les problèmes, le travail, la famille, une éclipse s'est dessinée progressivement sur votre amour pour Dieu. C'est l'interposition de ces choses entre vous et Dieu le problème.
Le mot "abandonné" veut plus exactement dire "laisser tomber, répudier, oublier, quitter quelqu'un"
L'église avait laisser la priorité de l'amour de Dieu, la considération de la grâce de Jésus-Christ et la communion du Saint Esprit, au profil d'autres considérations.
Vous n'avez pas perdu le feu du premier amour, mais vous avez laissé tomber l'amour de Dieu, au profil d'autres choses.
Jésus entend par aimer Dieu ceci : Marc 12:30 Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.
Aussitôt qu'un élément quelconque, éclipse la priorité à Dieu dans notre cœur, notre âme, notre pensée, alors on tombe, on perd la joie, la paix, le zèle (le feu) que donne l'évangile. Ce sont les effets de l'amour de Dieu que vous ne ressentez plus en vous comme autrefois, et que vous vous efforcez tant de retrouver.
Comme Jésus l'a dit aux éphésiens "Ap 2/5 Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres"; Il vous suffit juste de vous repentir et de revenir de tout votre cœur à Dieu, mais pour Dieu, pour qui il est, et non pas de chercher désespérément un "réveil" dans vos sentiments, ou un soit disant "feu perdu". Le reste va naturellement suivre, le zèle de l'évangile, la joie du salut, la paix, la hardiesse etc, car tout cela vient du Seigneur.
Ne cherchez pas non plus à vivre Dieu comme vous l'avez vécu au début, car avec le temps l'amour grandit et il prend des aspects, des expressions différentes. Si au début il peut paraître fougueux, la bible nous montre qu'il reste fragile, mais avec le temps il se renforcera en Jésus, il s'enracinera en Jésus, il s’épanouira en lui et portera du fruit par la communion du Saint Esprit, et l'expression de l'amour, de la foi, ne sera pas forcément la même qu'à vos débuts avec Dieu.

Jérémie 33:3 Invoque-moi, et je te répondrai ; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, Que tu ne connais pas.

Il n'y a rien de perdu ! Exposez vous de nouveau à son amour !


VIVRE OU EXISTER ?

La plupart d'entre nous, pensons que l'existence et la vie sont identiques, mais si l'on regarde ce qu'en dit la Bible, elle distingue les deux.
Genèse 1/26, dit que Dieu créa l'homme à son image, si vous regardez
Genèse 2/7, cela nous explique comment Dieu si est pris pour créer l'homme, il le forma de la poussière de la terre.


Dès l'instant où l'homme fut formé, il exista mais sans avoir la vie.
L’existence concerne la place que vous occupez dans l'espace, dans le temps, dans un environnement, dans votre famille, etc.

Mais qui dit "exister" ne veut pas forcément dire "vivre" la preuve Dieu dut souffler en Adam de sa vie, et il devint selon Genèse 2/7 un "ETRE VIVANT".
Le verset 15 nous indique l'intention de Dieu en lui donnant la vie, le but de cette vie " cultiver et garder le jardin " et selon Genèse 1/26, tout ça à l'image et selon la ressemblance de Dieu.

Si l'existence vous donne une place, la vie vous donne un but, et donc un but à votre existence.

Avant la chute, la vie d'Adam était liée à Dieu. Tout ce qu'Adam était, disait ou faisait était à l'image et selon la ressemblance de Dieu. le but de sa vie était Dieu, et son existence l'exprimait.

Après la chute, Adam perdit le but de la vie, puisque séparé de Dieu. il perdit la vie, non pas physique, mais spirituel. Il existait bien puisque vivant physiquement, mais n'avait plus de but, si ce n'est celui de pourvoir lui même à son existence, Genèse 3/17-19 nous le montre.

De la séparation d'avec Dieu, vient l'amalgame entre l'existence et la vie.
La séparation d'avec Dieu par le péché, nous impose de nous préoccuper uniquement de notre existence en priorité. Il faut qu'on se sente vivre. Alors on se donne dans des activités, on se donne pour les gens, on se donne au travail, on se donne pour sa famille, on se donne pour l'église etc, On se remplie l'existence avec tout ça, pensant trouver un but à notre vie et un sens à notre vie.

N'oubliez pas c'est la vie qui donne un but à l'existence, et non pas l'inverse.

Jésus dans les évangiles, parle essentiellement de vie, et non pas d'existence.
S'il devient votre vie, alors votre vie aura son sens, et votre existence sera remplie de sa vie.

Matthieu 6:25 C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

Jésus nous dit que LA VIE est plus que l'existence, c'est à dire la nourriture, le corps, le vêtement, votre logement, votre travail, vos proches. il nous dit encore dans Luc 12:25 Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?

Jésus nous dit si vous me connaissez, vous avez reçu plus qu'une meilleure existence, vous avez reçu la vie. Par ma vie en vous, vous avez désormais un but et un sens à votre existence. Ma vie vous assure de ne plus être livré à vous même pour exister, comme vous l'étiez autrefois. Grâce a moi, Dieu, qui est votre Père, prend lui même soin de votre existence, donc Matthieu 6:8 Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

Nous avons reçu par Jésus, un but à notre Vie, ce but c'est LUI.
Si nous existons, c'est aussi POUR LUI.
Adam avait reçu l'image est la ressemblance de Dieu, En Jésus qui est le nouvel Adam, nous retrouvons à nouveau l'image et la ressemblance de Dieu, mais plus qu'Adam encore, nous avons reçu la vie même de Christ en nous !

Ne vous battez plus pour l’existence, vous avez reçu la VIE !

Jean 6:68 Simon Pierre lui répondit : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.

LES RICHESSES DE LA PAROLE DE DIEU !

19/03/2014

"Luc 19:10 Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu."


Quelle richesse dans ce petit verset, voici 4 points en particuliers, si vous voulez en ajouter d'autres, ou des témoignages qui confirme cette vérité, vos commentaires sont les bienvenus !

1) CHERCHER
La notion grec du mot "chercher" nous dévoile un peu plus l'intention de Christ, et par là l'intention du plan et de l'amour de Dieu.
Regardez plutôt ce que donne ce verset en y intégrant ces notions.

Désirer :
- le fils de l'homme est venu, "désirant " sauver ce qui était perdu

Viser à :
- le fils de l'homme est venu, " visant à" sauver ce qui était perdu

Exiger :
- le fils de l'homme est venu, " exigeant " le salut pour ce qui était perdu

S'efforcer de :
-le fils de l'homme est venu, "s'efforçant " de sauver ce qui était perdu.

implorer :
-le fils de l'homme est venu, "implorant" le salut pour ce qui était perdu.

2) CE
Remarquez aussi, ce petit mot qui élargit l'oeuvre du salut en Jésus.
Ce petit mot c'est "ce" qui était perdu. Il s'agit d'un adjectif démonstratif.
Cet adjectif, nous indique que le salut ne touche pas uniquement nos âmes, qui bien sûr, sont prioritairement concernées par le salut.
Il s'agit de "ce qui était perdu" et non pas de "ceux qui étaient perdus" uniquement.

3) PERDU
Un autre mot intéressant c'est le mot "perdu", littéralement cela veut dire en ruine, détruit, mort, anéantir, tuer, disparaître.

Lorsqu'une âme est perdue, tout "ce" qui l'environne est mort aussi, comme la paix, la joie, la tranquillité, la santé, les relations familiales, la douceur, l'amour, l'éternité avec Dieu etc...

4) ÉTAIT
Remarquez encore une dernière chose, lorsque Jésus, vient, trouve et sauve, tout ce qui est perdu, détruit, mort etc. se conjugue au passé ! Ce qui "était" perdu.

Car, Jésus est venu chercher et sauver ce qui était perdu !

La Haute Définition ça vous dis ?

21/01/2014
​Voyons ça avec le mot surnaturel :

Selon Wiktionnaire :
Qui est au-dessus des possibilités de la nature.

Mouais, mouais... mais ça ne nous en dit pas plus que ça, là on est toujours pas en HD.

Bon passons en mode High-tech avec "wikbible" ! ( la bible, pour ceux qui chercheraient "wikbible" sur internet) Ah ça va mieux ! Pas vous ? mais si regardez bien c'est très net, encore mieux que la 3D, Jésus nous donne des exemples concrets.

Mesdames et Messieurs, voici pour vous, en avant première, la découverte du mot surnaturel en HD, selon Jésus :

Matthieu 11:5 les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres.
ah là au moins c'est clair.

Regardez ça encore :
Jean 14:23 Jésus lui répondit : Si quelqu’ un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Si Si ! c'est une affirmation ! C'est possible d'être aimé d'une façon qui est au dessus de notre conception naturelle de l'amour, aimé par Dieu lui même.

Allez encore deux autres exemples, la paix. La paix qui est au- dessus des possibilités naturelles.
Jean 14:27 Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne.

Et enfin, la vie qui est dessus des possibilités de la nature.
Jean 6:47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi (Jésus) a la vie éternelle.

Vous direz peut être que c'est trop, que c'est exagéré, impossible ou bien....surnaturel, pour nous oui, bien sûr ! Mais pour Dieu tout ceci est naturel et il nous est possible de le vivre par la foi en Jésus.

Luc 18:27 Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.

Bon allez pour tout vous dire, le mot surnaturel dans la bible, ça n'existe pas, c'est notre définition pour qualifier le naturel de Dieu.
Passez en HD.

Jérôme Mazet.

UNIQUE

Monday, December 2, 2013

"I give all my differences,
all these defects which are likely
It will never standards people well as it should
I give you what I what I vaux."

connoisseurs will recognize the words of Jean-jacques Goldman in "I give you".

Why? You'll understand:

During a discussion with our oldest son, bearing on the hard eyes of others in the school setting, we told him that if he was still waiting the approval of others to do something, he would never nothing because there would always be at least one person of another opinion.

We told him, that he should live according to him, according to what he thinks, according to what he loves, his tastes and not live according to the tastes of others, according to what they think of him or for him, according to what they like or not.

We told him that he did not need to resemble others to be someone.

This discussion got me thinking. I thought that this was also applicable for us from God.

If we had a discussion with our father, would say us the same things, of course and better. This is what he does in his word and in communion with him.

He said that you don't need to look to others to be. "You are special to me".

He said not to expect the approval of others to do what he puts in our hearts, because there is always at least a person not agree. "You are and will be only approved by me".

He tells us to live not according to standards, the so-called standard. 'You as a unique life, outside the norm in me'.

Since it will never well properly people standards, always at least for one person, then why continue to seek all pareil, IE all like that, to live all pareil, want all the same things, to always look like the other?

Peter said, we are living stones called to gather (and not to resemble) to form a spiritual House.

To finish:
Ephesians 3/14-21.

SON OR SERVANTS?

Tuesday, November 5, 2013

the subject is therefore: what is our approach to God, being reconciled with him through Jesus Christ?

Paul declares Romans 8:15 and you have point received the spirit of bondage, to still be in awe; but you received a spirit of adoption, whereby we cry: Abba! Father!

So far most of us remain in an attitude of servant relation to God.

Since its fall, the man fell in a position of a servant, a slave, prisoner, hostage to satan, sin and death.
In other words without Christ, the person is in an attitude of servant.

What this position of servant influences make it our lives?
Just look at our feelings, our unease, our desires to have elements of answers. For example the desire to be recognized, to prove his worth, the pursuit of happiness, the joy of being loved, desire to succeed, to feel useful, to exist... etc.

God has you he created Adam and Eve, to have this kind of feelings? No, this happened with sin.

Today through Christ, we are more called slaves but sons of God!
Our communion with God, no longer depending on our old nature and our old thought of servant and slave, but according to the new nature of sons of God, and the new thinking, in and through Jesus Christ!

A servant hopes to have the reward of his work, a son knows he about what his father has.
A servant receives the glory of his job well done, son glorifies his father by doing what the father asks him.
A servant is limited, the son has fully.
A servant lives of what his master gives him, the son lives in the abundance of his father.
A servant hopes to have the favor of his master, the son knows loved as he is by his father.
A servant will work hard to be blessed by his master, a son knows he has everything just because he is son.
A servant will seek the happiness, the joy of his work for his master, the son has the happiness and the joy of his father.

It could well add things.

Ask God, your father, by his spirit, to make you understand your new position in Christ, for you to enter a new communion with him.
You summers son and daughters of God, and no longer servants or maids, your father's Kingdom you opened with his blessings, his promises.

Remember God wants!

.....IF ANYTHING!

Wednesday, September 11, 2013,

Genesis 1/1-3
1 In the beginning God created the heavens and the Earth. 2. The Earth was formless and empty: there were out of darkness into the face of the deep, and the spirit of God moved over the waters. 3 God said: Let there be light! And there was light.

The Holy Spirit reveals the will of God, he gives form to what has not, it changes the desolation in abundance, it fills what is empty, it illuminates what is in the darkness, he embodies the word of God,.. .etc

Jesus said: John 14/17.

17 the spirit of truth, that the world cannot receive, because it sees point and knows. but, you know, because it remains with you, and it will be vous.18 I do comfortless you not, I will come to you.

When his presence is with you, in you, it is what it is doing in your lives!

HOLY SPIRIT, YOUR PRESENCE IF ANYTHING!

INFRINGEMENT

July 12, 2013

Obviously it is infringement in terms of Christianity.

You know what? This is exactly what Paul tells us in 2 Timothy 3:5 "having the appearance of godliness, but denying what strength. "Walk away from such men." Jesus said the same thing also in Matthew 23:14 "Woe unto you, scribes and Pharisees, hypocrites! because you devour the houses of widows, and that you make to the appearance of long prayers; "because of this, you will be judged more harshly."

It's not new religious counterfeiting, the problem is the number of those who are victims! because they do not see the difference between the true from the false, either because it is so hard to talk about or to accept the idea of having.

We offer you a Gospel that resembles the true, and well yes because we read the bible! But after a time of practice, the counterfeit effect starts.

It seems to you that your life is not the same quality as what you read, then the first reflex and try to reassure about the "t-shirt" that we have given: "it is not God's time or it is necessary that I pray more or I have run out of faith or be fast or it is the fight of faith or should I persevere to achieve".

A second infringement effect activates gradually. It seems that the colors go little by little, but attention should not be that it is seen by others, then though vainly trying to revive them by full of products miracles: seminars, conferences, concerts, special meeting, etc...

A third effect of counterfeiting: the shrinking effect. Frustrations of all kinds are increasingly felt. There is less and less well. But there is a cure: multiply services in the hope that hyperactivity joined a little Christian counterfeit clothing... but it tightened still more and more! Caution the "Christian t-shirt" risk of bursting!

Fourth effect infringement: patterns: If If you see well, they leave them also with the time! How many expectations that have disappeared over time, life becomes more and more bland, it is uniformity, there is more relief, more reasons.

But where the effects counterfeiting costs the most is in customs: when it comes to prove that it is not counterfeit, and that it can be seen that it has been rolled! It to customs, it fails, and in addition we pay dearly.
When events come into the life, and maintain the challenge your profession of faith; couples, families, children, Church, service, Department, most of the time it breaks.
I speak not of the day when it is before Christ that he is truth.

Do not stay in this prison of illusion! the only remedy is to seek to the spirit of truth and show you your counterfeits to be rid.
Although it will be for you a dry, very unpleasant, radical loss, you're going to lose to be won by Christ!

You are called as Eph 4/13 to reach unity in the faith and the knowledge of the son of God, the State of made man, to the measure of the stature of Christ, 14 so that we are more than children, floating and taken to every wind of doctrine, by the deception of men, by their cunning in means of seduction, 15 but that professing the truth in love, we grow in all respects in him who is the head, Christ.

Think about it, you can't make a Christian life in your own way with all your goodwill. Christian life (according to Christ) comes from Christ by the spirit.

MY FAITH...

Monday, June 10, 2013,

"2 Cor 4/13 and, as we have the same spirit of faith which is expressed in the word of Scripture: I thought, this is why I have spoken!" "We also believe, and that is why we are talking about"

Contrary to what Paul says here, we, we say "I feel by faith" but faith is not sentimental, we also say
"I'll go by faith", but faith is not emotional; We say again "it is written, it's ok by faith" but faith is not intellectual, it is not the result of reflections!

Paul is clear, faith is a deep conviction that the spirit is in our heart and inspires us. Faith is not dependent on us even, but of the spirit.

If faith does not lead me to more dependence on Christ, so that through him, God the father is glorified by the accomplishment of his will, then the faith which animates me leads me to me and to seek my own glory by the accomplishment of my own will.

This faith is to not not Christ but my own personal satisfaction. Such faith has its reward within human limits, and not under the "all is accomplished" of God through Christ.

Let us listen to, accept and obey the spirit.

I THINK, SO WHO AM I?

Wednesday, May 22, 2013,

Your thoughts define who you are, your life, its expression, your goals, your desires, your choice, your "I love" as your "dislike" etc etc.

Until there is fine, except that your thoughts, from which they derive their sources, that is what influences?

Your parents mark your thoughts. The school has mark your thoughts. The gaze of the other mark your thoughts. The need of good results mark your thoughts. Your friends, society, your work, the problems, the House, the car, media, TV, internet, your religion, as many sources of influences to your thoughts, which you bring to assert: "I'm 'free' of my choices but not my thoughts which they influence my choice, suddenly, I think but who am I?".

Human beings work under influences, some are good for other bad, see destructive.
Romans 6/16 ".. .you are slaves of the one whom you obey, either of sin that leads to death, or of obedience, which leads to righteousness"

We were created to live under the influence, caring, loving, protective and saving God.
Jesus declare John 8 / 36 "If therefore the son makes free you, you will be free indeed."

Finally just this verse: "JER. 29/11 for I know the plans that I have trained on you, saith God, projects of peace and not of evil, to give you a future with hope."

What influence for your thoughts will choose you? God or the world?

Jesus Christ the living hope

Tuesday, April 16, 2013,

Romans 15:13 may the God of hope fill all joy and peace in faith, so that you abondiez in hope by the power of the Holy Spirit!

Jesus Christ, the living hope, save you and issue you. It is he who you tore the criminal claws of your enemy, it was he who gave for stripping enemy tone, triumph of his victory.

He holds you in his hand, he stands up in the front of your enemies, it protects you.
It is he who heals you, it is he who holds your life, it is your rest, your help, your fortress.
Never it wont let you, never it has diverted its looks you.

In his silences, his eyes does this are never turned away from you. The night of your event, its light gushes, the morning star shines in the darkness and coldness of your night.

He has saved us who were lost. He gave us his name we who were orphans. He made us law and justice we who were guilty.
He has removed our condemnation, he has dressed, he treated us, it brought us, he has hidden in it, it made us sit with him, he leads us into the rest of his remains.
Grace in Jésus Christ, leads us into the splendor of the glory of God, our father.

Looks beyond the mountains, looks beyond the transient events. Looks up and contemplate the glory of the son of God, contemplate your salvation, contemplating your victory, contemplate your hope, contemplate your King, Jesus Christ.
He is the good Shepherd, he is the bread of life, he is the word, it is life, he is the comforter, it is the path, it is the source of peace, it is the source of joy, it is the source of living water.
It is the name above all names, there is nothing that can resist him, there is nothing that can escape him, there is nothing that it can solve.
It is the expression of the heavenly glory, it is the expression of perfect love, it is the footprint of God, it is the revealed mystery, it is the expression of grace perfect in beauty, perfect in goodness, perfect smooth, perfect in love, it is the heart of God.

Turn your eyes to your Lord and Savior, the living hope: Jesus Christ.

ENDURANCE, PERSEVERANCE, STRENGTH!

April 5, 2013

1 CORINTHIANS 2/9 "But as it is written, these are things that no eye has seen, that the ear did not heard, and which have entered into the heart of man, the things which God has prepared for those who love him."

Too often we believe in the lies of our thoughts in the lies of our souls. In those things that say us that nothing good will happen, what God said, it is not for us, that we would be better elsewhere, in any case far from everything.
The object of our faith is we, or lying, it's obviously very limited and not super.

Have the faith of God in us, is to have already that does this is unclear and live accordingly.
Is no longer believing in us, or in our thoughts, in our reason, in our sense, but believe him, it let Christ live in us and nor we to him, by what can be by us.

Look more what it presents to our eye, but look at the spiritual, tendons over the ear to lies, but listen to the spirit of truth, do more let our thoughts be captive of the lie, but raise our thoughts at the thought of God, proclaim more lies but the truth of the word of God, Christ who lives in usthen:

RESISTANCE!
CHRIST IS OUR LIFE!